• chercher

Dans l'Eglise catholique

Dès le début, la spiritualité de l'unité a été partagée par des personnes de toutes vocations : laïcs, prêtres, religieux et religieuses, personnes engagées dans les paroisses et les diocèses. Le premier dialogue s'est ainsi ouvert à l'intérieur même de l'Église catholique. Un dialogue qui renforce la communion dans l'Église. Des rapports d'estime et d'aide spirituelle et concrète se sont tissés avec les Associations et Mouvements d'Église.

A partir de Pentecôte 1998 s'est ouvert un nouveau volet de la communion entre les Mouvements d'Église. Pour la première fois, le pape rassemble place Saint-Pierre les Mouvements d'Église et les nouvelles Communautés. Parmi les fondateus et responsables présents, la parole est donné à Chiara Lubich, Kiko Arguello (néocatécumenat), Jean Vanier (communauté de l'Arche) et Luigi Giussani (Communion et Libération), qui présentent leur charisme. En réponse au désir du pape que se réalise la communion entre les Mouvements d'Eglise, Chiara Lubich s'engage devant lui à contribuer à la réaliser pleinement « de toutes nos forces ».

Depuis la Pentecôte 1998, les rencontres se multiplient entre les Mouvements et les Communautés nouvelles, dans le but d'augmenter la communion et culmine à la rencontre oecuménique de Stuttgart « Ensemble pour l'Europe », transmise par satellite dans 165 lieux d'Europe.