• chercher

Jésus crucifié et abandonné

« Vers trois heures, Jésus s'écria d'une voix forte :

"Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné "? » (Mt 27,46).

C'est le point culminant de sa souffrance, c'est sa passion intérieure.

C'est le drame d'un Dieu qui crie : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? ».

Mystère infini, douleur abyssale que Jésus a éprouvée en tant qu'homme.

Ce cri donne la mesure de son amour pour les hommes.

Il a voulu prendre sur lui la séparation qui les tenait éloignés du Père et éloignés les uns des autres.

Et il l'a comblée.

Quelle que soit la douleur de l'homme, elle se trouve assumée dans cette douleur particulière de Jésus.

L'angoissé, le délaissé, l'aride, le déçu, le raté, le faible, ne sont-ils pas semblables à Lui ?

Toute division douloureuse entre les membres d'une même famille n'est-elle pas une image de Jésus qui éprouve l'abandon ?

En l'aimant, le chrétien trouve la raison et la force de ne pas fuir la douleur, le mal, la division, mais de les accepter et d'y porter personnellement remède.

Jésus abandonné est la clef de l'unité.

(d'après Chiara Lubich)